Accueil » biographes » Île-de-France » Sophia Fedoras

Sophia Fedoras,
écrivain biographe à Mennecy

Essonne (91), Île-de-France

Présentation générale

Bienvenue sur ma page de présentation !

La tâche promet d’être ardue vu que, parler de moi, n’est plus un exercice auquel je suis aujourd'hui habituée. Désormais, place à ces auteurs et narrateurs, qui ont ma plus grande écoute, dont je restitue fidèlement les mots, ou que je lis, relis, réécris ou corrige avec la plus grande attention.

Ce métier de correctrice et d’écrivain-biographe que j’exerce maintenant depuis trois ans me convient bien car je trouve qu’on apprend tellement plus des autres qu’en épiloguant sur sa propre vie !

Fréquemment, je reste donc à ma place pour tout apprendre de mes aînés. Mettre en marche mon enregistreur en direction de la personne interviewée et la voir s’émouvoir au fil des souvenirs qu’elle évoque, pour les lui rendre ensuite sous forme de texte quelques jours après, est ce qui donne, à présent, du sens à mon existence.

C’est cette culture générale, sans cesse enrichie au gré de mes rencontres livresques, qui donne à mon métier toute sa sève. Offrir la possibilité à mes interlocuteurs de transmettre un héritage, un capital-mots à la génération montante, sans que ce legs ne se mesure forcément en espèces sonnantes et trébuchantes, est un pied de nez que j’aime infliger à cette société régie par le capitalisme carnassier.

J’aime cette idée de rendre notre monde plus beau, plus humain et peuplé d’êtres cosmiques pluridimensionnels. À mes yeux, l’écriture est une science féconde qui déjouera toujours, à travers les temps et les continents, tant de ferveurs évanescentes et moribondes.

C’est donc avec bonheur et honneur que j’emploie ma plume à condenser et immortaliser tous ces fragments de mémoire.

Par le passé, elle s’était tour à tour consacrée à la recherche historique, l’enseignement et le journalisme. Avec la rédaction de biographies, me voilà revenue, en quelque sorte, à ma passion première, celle découverte il y a une quinzaine d’années sur les bancs de la fac : la microhistoire, ou comment convaincre le public que toute petite histoire a vocation d’entrer dans la grande Histoire.

Laissez-moi donc avoir la prétention de poursuivre mon parcours d’historienne à travers vous, en me consacrant à la restitution de votre propre récit historique ou de celui de votre proche parent, car qui mieux que vous, ou elle, ou lui, peut témoigner de la transformation de notre monde ?

Fonctionnement

Lors de notre première rencontre, nous programmons ensemble des séances d’entretien d’une ou deux heures. Au cours de celles-ci, vous évoquez vos souvenirs et je vous aiderai, éventuellement par mes questions, à préciser et à organiser ce qui vous revient en mémoire. Je vous écouterai attentivement, je vous enregistrerai (pour reproduire le plus fidèlement possible vos mots et expressions) et je prendrai des notes qui me serviront à écrire votre biographie.

Chaque heure de travail (entretien, écriture, étude de documents, relecture-correction, recherche historique) est facturée 50 € TTC.

150 € doivent être réglés à l’issue de chaque séance d’entretien d’une heure, payables de suite car pour 1 h d’entretien il faut compter ensuite 1 heure de retranscription + 1 heure d’écriture, sans compter le temps consacré à la relecture et à la correction de ces pages produites à mon bureau (cette prestation vous est offerte, c’est une charge en moins que ne vous facturera pas votre imprimeur).

Si notre séance d’entrevue a duré deux heures, fournissant donc une matière de travail de rédaction plus dense, le prix double. La fréquence des entretiens (hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle…) dépend du budget que vous pouvez investir dans la réalisation de votre livre et de notre emploi du temps à chacun. Généralement, pour un livre de 120 pages, il faut compter 6 à 8 séances d’échanges avec votre biographe (à condition que celles-ci durent deux heures chacune).

L’élaboration de votre histoire vous est transmise au fur et à mesure des entretiens afin que vous puissiez la relire et voir votre livre s’effeuiller, comme vous le souhaitez, jusqu’à sa dernière page. Vos règlements sont étalés dans le temps. Ce système de travail est très souple : vous pouvez, selon vos préférences, me rencontrer une à deux fois par semaine, ou par mois, mais aussi suspendre un temps, si besoin, nos séances de travail. Quoi qu’il en soit, votre tapuscrit inachevé est soigneusement enregistré, nous pourrons le reprendre une fois que vous vous sentirez de nouveau prêt.

📍 Retrouvez également Sophia Fedoras à Evry, Melun et Dammarie-les-Lys

Vous souhaitez savoir si Sophia se déplace dans votre commune ? Envoyez-lui un message

Cabinet

S'inscrire dans l'Histoire

Tarif 1h d'entretien *

n. c.

Téléphone

06 50 06 63 41

Site web

n.c.

Déplacement max

n. c.

Réseau de biographes

n.c.

* tarif indicatif qui comprend 1h d’entretien ainsi que tout le travail qui en découle (retranscription, écriture…)

Sophia Fedoras,
écrivain biographe à Mennecy

Essonne (91), Île-de-France

Cabinet

S'inscrire dans l'Histoire

Tarif 1h d'entretien*

n. c.

Téléphone

06 50 06 63 41

Site web

n.c.

Déplacement max

n. c.

Réseau de biographes

n.c.

*tarif indicatif qui comprend 1h d’entretien ainsi que tout le travail qui en découle (retranscription, écriture…)

Retrouvez également Sophia Fedoras à Evry, Melun et Dammarie-les-Lys

Vous souhaitez savoir si Sophia se déplace dans votre commune ? Envoyez-lui un message

Présentation générale

Bienvenue sur ma page de présentation !

La tâche promet d’être ardue vu que, parler de moi, n’est plus un exercice auquel je suis aujourd'hui habituée. Désormais, place à ces auteurs et narrateurs, qui ont ma plus grande écoute, dont je restitue fidèlement les mots, ou que je lis, relis, réécris ou corrige avec la plus grande attention.

Ce métier de correctrice et d’écrivain-biographe que j’exerce maintenant depuis trois ans me convient bien car je trouve qu’on apprend tellement plus des autres qu’en épiloguant sur sa propre vie !

Fréquemment, je reste donc à ma place pour tout apprendre de mes aînés. Mettre en marche mon enregistreur en direction de la personne interviewée et la voir s’émouvoir au fil des souvenirs qu’elle évoque, pour les lui rendre ensuite sous forme de texte quelques jours après, est ce qui donne, à présent, du sens à mon existence.

C’est cette culture générale, sans cesse enrichie au gré de mes rencontres livresques, qui donne à mon métier toute sa sève. Offrir la possibilité à mes interlocuteurs de transmettre un héritage, un capital-mots à la génération montante, sans que ce legs ne se mesure forcément en espèces sonnantes et trébuchantes, est un pied de nez que j’aime infliger à cette société régie par le capitalisme carnassier.

J’aime cette idée de rendre notre monde plus beau, plus humain et peuplé d’êtres cosmiques pluridimensionnels. À mes yeux, l’écriture est une science féconde qui déjouera toujours, à travers les temps et les continents, tant de ferveurs évanescentes et moribondes.

C’est donc avec bonheur et honneur que j’emploie ma plume à condenser et immortaliser tous ces fragments de mémoire.

Par le passé, elle s’était tour à tour consacrée à la recherche historique, l’enseignement et le journalisme. Avec la rédaction de biographies, me voilà revenue, en quelque sorte, à ma passion première, celle découverte il y a une quinzaine d’années sur les bancs de la fac : la microhistoire, ou comment convaincre le public que toute petite histoire a vocation d’entrer dans la grande Histoire.

Laissez-moi donc avoir la prétention de poursuivre mon parcours d’historienne à travers vous, en me consacrant à la restitution de votre propre récit historique ou de celui de votre proche parent, car qui mieux que vous, ou elle, ou lui, peut témoigner de la transformation de notre monde ?

Fonctionnement

Lors de notre première rencontre, nous programmons ensemble des séances d’entretien d’une ou deux heures. Au cours de celles-ci, vous évoquez vos souvenirs et je vous aiderai, éventuellement par mes questions, à préciser et à organiser ce qui vous revient en mémoire. Je vous écouterai attentivement, je vous enregistrerai (pour reproduire le plus fidèlement possible vos mots et expressions) et je prendrai des notes qui me serviront à écrire votre biographie.

Chaque heure de travail (entretien, écriture, étude de documents, relecture-correction, recherche historique) est facturée 50 € TTC.

150 € doivent être réglés à l’issue de chaque séance d’entretien d’une heure, payables de suite car pour 1 h d’entretien il faut compter ensuite 1 heure de retranscription + 1 heure d’écriture, sans compter le temps consacré à la relecture et à la correction de ces pages produites à mon bureau (cette prestation vous est offerte, c’est une charge en moins que ne vous facturera pas votre imprimeur).

Si notre séance d’entrevue a duré deux heures, fournissant donc une matière de travail de rédaction plus dense, le prix double. La fréquence des entretiens (hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle…) dépend du budget que vous pouvez investir dans la réalisation de votre livre et de notre emploi du temps à chacun. Généralement, pour un livre de 120 pages, il faut compter 6 à 8 séances d’échanges avec votre biographe (à condition que celles-ci durent deux heures chacune).

L’élaboration de votre histoire vous est transmise au fur et à mesure des entretiens afin que vous puissiez la relire et voir votre livre s’effeuiller, comme vous le souhaitez, jusqu’à sa dernière page. Vos règlements sont étalés dans le temps. Ce système de travail est très souple : vous pouvez, selon vos préférences, me rencontrer une à deux fois par semaine, ou par mois, mais aussi suspendre un temps, si besoin, nos séances de travail. Quoi qu’il en soit, votre tapuscrit inachevé est soigneusement enregistré, nous pourrons le reprendre une fois que vous vous sentirez de nouveau prêt.