Gaëlle L.

Écrivain-biographe Narrovita en Hauts-de-France 🇫🇷

J’habite un petit village du Pas de Calais, village où je suis native, je suis revenue aux sources depuis 2013 pour me rapprocher de mes parents qui se faisaient âgés.

Je n’ai pas de parcours académique comme les autres, je suis déléguée à Arts et Lettres de France pour la Jeunesse du département, au Bleuet international coordinatrice locale pour la jeunesse, je suis d’ailleurs médaillée à divers titres. En terme de biographies je travaille en partenariat avec l’association Paroles d’Hommes et de Femmes. mais aussi à titre individuel pour des ephad.

Je suis coordinatrice pour l’ACLJ (association pour la création littéraire auprès de la jeunesse) et mène des projets littéraires d’écriture de contes à plusieurs mains (écriture et illustration) avec des collégiens et des primaires, une anthologie de poésie vient d’être éditée, un recueil de contes est en cours , ce projet est un projet transnational et transgénérationnel en vue d’une publication les jeunes en sont ravis.

Je suis journaliste depuis plus de vingt ans. divers écrits de ma plume ont été relayé dans la presse royaliste ; la transmission a toujours été importante à mes yeux. L’écoute est aussi importante, mais entendre ce qui ne se dit pas, les silences, les regards, les petits gestes du quotidien, apprendre à écouter. Toutes les histoires même les plus petites ont de la valeur, lorsque les gens me donnent leur histoire, il donne tout, je reçois énormément c’est une richesse d’émotions, c’est un partage permanent, on ne doit pas laisser éteindre ce feu qui les anime, on a un rôle de passeur d’histoires à faire avec le coeur. Par l’écriture c’est mettre en valeur tout ce que je ne connais pas, c’est un métier où l’on donne aux autres et on apprend des autres.

N’est ce pas une merveille, les histoires de famille qui se partagent et restent même cent ans après. par ce biais je mets mes compétences au service d’autrui. que ce soient des personnes qui ont connu ou vécu la guerre, une biographie est un travail de plusieurs rencontres, c’est un pan de vie qui s’inscrit dans l’histoire. J’écris particulièrement des parcours d’aînés migrants d’hier et aujourd’hui ainsi que des parcours de vie d’aînés dans les ephad. je ne mets pas de barrière aux récits de vie car chaque personne est unique et chaque histoire est importante.

Mes passions sont la musique, la littérature, la correspondance et cette envie de la remettre au goût du jour les écrits épistolaires sont nécessaires pour l’apprentissage de la vie et la communication. Le théâtre également ainsi que les divers engagements auprès de la société. ( l’école, l’enfance, sos détresse pour venir en aide aux femmes victimes de harcèlement., l’environnement…)

Gaëlle L.
Vous êtes intéressé par le profil de Gaëlle L. ? Vous souhaitez en savoir plus ?